Comment guider son enfant vers de bonnes habitudes alimentaires.

Faites acquérir à votre enfant de bonnes habitudes alimentaires dès son plus jeune âge.

Les efforts parentaux pour inciter les « petits mangeurs » à goûter de tout peuvent rapidement devenir une corvée.
Combien de fois avez-vous forcé votre enfant à manger ou bien l’avez-vous privé de dessert car il n’avait pas fini son plat ! Même si vous faites partie des parents sévères et exigeants, vous avez peut être déjà cédé aux caprices de votre petit en lui mettant un dessin animé pendant le repas ou en acceptant d’ajouter du ketchup dans son assiette? Le repas en famille qui devait être un moment de plaisir peut rapidement tourner au cauchemar!

Et si on s’imaginait un autre scénario…
« Les enfants, à table! Aujourd’hui, on commence pas le dessert! (…) D’accord maman, on arrive tout de suite! »

En effet, tous les enfants du monde sourient à l’annonce d’un plat sucré. Dès la naissance, ils sont habitués au goût du lait de leur maman, composé de glucose (sucre), un aliment indispensable au développement du nouveau-né. Et même si pendant les premiers mois, il n’y a pas de grandes choses à cuisiner pour nourrir son bébé, vous pouvez anticiper et préparer son avenir alimentaire dès le plus jeune âge.
Puisque la façon dont on mange est influencée avant tout par notre éducation alimentaire, guidez votre enfant pendant les premières années vers de bonnes habitudes alimentaires.

Préparation de bouquet Tomate Mozarella
Préparation de la recette « Bouquetde fleurs »

Eduquez votre enfant au goût en multipliant ses contacts avec des aliments naturels.

Emmenez les enfants faire des courses au marché, à la ferme ou encore à la cueillette! Il y a tant d’occasions de sorties peu coûteuses (hors l’achat de la nourriture, bien évidemment) et qui ne vous demandent pas de dégager davantage de temps libre ni de d’énergie puisque les courses doivent être faites quoi qu’il arrive! Malheureusement, on banalise ce genre d’activités alors qu’elles peuvent énormément contribuer à éveiller la curiosité de l’enfant par rapport à son environnement alimentaire. Montrez aux enfants où et comment poussent les fruits, expliquez que les fanes des légumes racines peuvent se consommer… enfin, familiarisez votre enfant avec l’aliment avant qu’il soit transformé en plat. C’est ainsi qu’il devient capable de dépasser sa défense naturelle, à savoir ne plus se méfier des aliments nouveaux.

Partagez ensemble le moment de la préparation du repas.

L’envie de faire comme les grands 
implique votre enfant dans le travail en cuisine. Selon l’âge, veillez à lui confier des tâches qui sont adaptées à sa motricité et ses capacités. Pour les tout petits de 3-5 ans, effeuiller les endives, mélanger une salade de fruit, laver les radis ou positionner les rondelles de pommes sur une pâte à tarte est un exploit qui est à leur portée. Tandis que pour les plus grands (à partir de 6 ans), couper des légumes, presser une orange, ôter les pieds des champignons sont des tâches réalisables plus facilement dont il parlera avec fierté.

Roulées de tortilla aux crudités
Préparation de la recette « Roulés de tortilla aux crudités »

Inscrivez votre enfant au cours de cuisine, c’est un levier très efficace de l’éducation culinaire.
Plus l’enfant prépare lui-même, plus il dégustera ses « petits plats » avec envie ! Et j’en ai la preuve au quotidien. Lors de la dégustation, à la fin des ateliers culinaires, j’entends souvent: « Madame, j’ai beaucoup aimé ce que nous avons cuisiné aujourd’hui« .
Et pourtant, mes recettes sont souvent atypiques et assez innovantes, comme par exemple le « Guacamole aux fruits » ou encore le « Smoothie épinard-banane ». Et à la sortie des enfants de mes cours, j’apprécie toujours ce moment d’échange avec les parents qui sont d’ailleurs très surpris que leurs petits aient gouté à la préparation contenant un ingrédient qu’ils refusent régulièrement à la maison.

Alors cette fameuse question ne tarde pas à venir: « Mais comment arrivez-vous à leur faire manger des aliments dont ils n’ont à priori pas envie? ».

J’explique aux parents que l’enfant mange plus facilement ce qu’il connaît et prépare tout seule. Je recommande vivement aux parents d’organiser régulièrement des ateliers culinaire à la maison. Autrement, des activités culinaires peuvent être proposées par des écoles lors du TAP et des stages culinaires par des centres de loisirs pendant les vacances. Renseignez-vous également sur des ateliers de cuisine à l’occasion d’événements privés (anniversaires d’enfant, cours particuliers à domicile…).
Après un cycle de cours de cuisine et un maintien des bonnes habitudes alimentaires à la maison, les parents peuvent très rapidement ressentir une évolution positive sur la façon de s’alimenter de son enfant et de toute la famille!

Roulées de tortillas aux crudités
Publication « KUCHNIA » juin 2016

 

 

 

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.